bibam-logo-ligne-bleu-taille-moyenne

Pour suivre notre actu, inscrivez-vous à notre newsletter ou rendez-vous sur les réseaux sociaux.

  • No products in the cart.

Nous

Vieille TV

Nous, en bref

On réalise des vidéos depuis 2015. On est basé à Toulouse. Mais on travaille un peu partout en France et aussi dans le monde.

On crée des vidéos artistiques, musicales et expérimentales.

Pour mettre tout ça dans des cases, on réalise principalement du clip, de la captation live, du teaser d’évènement, de la vidéo promotionnelle, du documentaire, de la vidéo de présentation. Et souvent sur des formats moins codifiés.

On bosse avec des professionnels aux compétences adjacentes qui incluent la réalisation, la captation vidéo (sol, multicam, drone, 360, numérique & analogique), la captation sonore (live, studio, spatialisée), la post-production, le graphisme, le motion-design et la création d’expériences VR/AR/MR. Dans les grandes lignes.

Pour les références, on va vous citer System of a Down, les Ramoneurs de Menhirs, Dätcha Mandala, James Leg ou encore The Twin Souls.

Notre vision

A l’origine de Bibam, il y a ce désir fougueux de créer des contenus avec une âme, qui ont du sens. Principalement à destination des artistes et des musiciens, mais pas que.

On va pas vous mentir, on n’est pas arrivé à ce que l’on est aujourd’hui en ligne droite. On a zigzagué pour mieux toucher du doigt ce qui nous tenait à coeur et qui faisait sens. Et on ne s’est pas perdu en route. On a transformé l’impulsion de départ et nos valeurs en orientations durables.

Ce qu’on veut faire, c’est trouver une traduction visuelle sincère à vos univers. Ca implique d’expérimenter.

Expérimenter n’est pas forcément un vilain mot. Il ne sous-entend un manque de compétence ; il ne sous-entend pas non plus un délire d’artiste incompréhensible pour le commun des mortel. Ca veut simplement dire tester des choses nouvelles (ou pour le coup redécouvrir des procédés désuets) pour produire l’effet escompté.

Il peut nous arriver, par exemple, de tourner des vidéos sur de la pellicule 8mm avec de vieilles caméras soviétiques. Ou alors de créer une expérience immersive visionnable dans des casque de réalité virtuelle. Ce qui compte, c’est d’arriver à une juste traduction d’un univers.

On croit sincèrement que tout cela peut être réalisé avec une économie de moyens. Par exemple en favorisant la récupération d’objets, en les détournant ou encore simplement en portant un regard neuf sur ce qui nous entoure. Et en assumant une partie de fait main.

On ne cherche pas à réinventer la roue. On cherche simplement à créer avec justesse des contenus qui ont du sens pour notre client et son public. Le tout dans la simplicité et en remettant l’humain au coeur du projet.